À propos de nous

Le Parc national des ‘Hoge Kempen’, dans la Province belge du Limbourg, constitue une réserve naturelle unique dans laquelle sont gérés et protégés plus de 5700 ha de forêts et de landes. Le domaine s’étend sur les communes de Dilsen-Stokkem, de Maasmechelen, de Zutendaal, de Lanaken, de Genk et d’As. 
Il est le ‘point culminant’ naturel du Regionaal Landschap Kempen en Maasland, connu pour son unique réseau de pistes cyclables. 

Le 23 mars 2006, le Parc national des ‘Hoge Kempen’ a été inauguré officiellement. Depuis lors, le Parc national compte 6 Portes d’accès qui servent de point de départ pour votre visite à ce domaine. 

Partenaires

De nombreux partenaires sont invités à réaliser le Parc national des ‘Hoge Kempen’.

  • les administrations communales et l’administration provinciale
  • les autorités flamandes : travaux d’infrastructure pour la défragmentation, achat de forêts et de landes 
  • les offices communaux, régionaux et provinciaux du tourisme : promotion du Parc national.
  • les associations pour la Protection de la nature et de l’environnement : implication de la population environnante, notamment au moyen de la gestion volontaire de terrains 
  • les entrepreneurs Horeca sont les porteurs économiques du projet et l’Office du Tourisme de la Flandre joue un rôle déterminant dans la stimulation du projet en tant qu’exemple autour du tourisme durable.

 

Afin de permettre à tous ces partenaires et intervenants de se concerter et de collaborer, il a été confié à l’ASBL Regionaal Landschap Kempen en Maasland la mission de mettre sur pied un BUREAU DE PROJET. Les collaborateurs provenant de contextes différents (nature, récréation, tourisme, communication...) travaillent ensemble avec leurs collègues à une politique commune pour le Parc national. Ceci s’exprime notamment par une stratégie de communication univoque et un aménagement identifiable du Parc national des ‘Hoge Kempen’ et de ses portes.
Le Bureau de projet organise les concertations nécessaires, cherche de nouvelles possibilités (financières) et crée de nouvelles opportunités pour les divers partenaires.

Depuis mars 2008, le fonctionnement du bureau de projet est financé par l’Agentschap voor Natuur en Bos des Autorités flamandes.